Le siècle d'un écrivain 

 Mes chers lecteurs commencons notre merveilleuse analyse à travers le XIXème siécle, époque passionnante et prolifique qui a apporté tant d'éléments fondateurs  au sublime génie intellectuel et artistique. Ce thème est d'une d'importance majeure pour etre en capacité de comprendre la puissance héroique de ce mouvement qui vise aussi bien à liberer les mots que les populations et les nations à travers le formidable prisme du romantisme et de l'humanisme ou de la vision d'appartenance au monde social et sociétal. Le cheminement de l'homme s'effectue de par un ordre brutal et manichéen qui souvent le prive d'une juste existence, l'organisation sociétale historique est de nature à pouvoir capter l'essence de la nature humaine. Ce qui nous amène à pouvoir étudier l'oeuvre légendaire du poète et écrivain Victor Hugo ( 1802 - 1885) , son inspiration prodigieuse rejoignant son implication et de ses combats symboliques en faveur des droits de l'Homme, et plus spécialement contre la peine de mort, la misère, l'esclavage, l'illétrisme, la censure. Le grand Victor Hugo ecrivain engagé défenseur de la liberté et eternel opposant à l'injustice et à l'oppression.


Sa plume virtuose a donné naissance à une oeuvre composée de chefs d'oeuvre,

notamment son roman à succès Notre Dame de Paris datant de 1830, immersion

 puissante et dramatique au sein de Paris à l'époque médievale. La celebre pièce 

Hernani drame en cinq actes, Les Chatiments receuil de poésie paru en l'an 1853,

ou il dénonce le Coup d'Etat de l'empereur Napoléon III, Louis Napoléon Bonaparte  

(1808 - 1873). Et bien entendu le célèbre roman  Les misérables publié le 

3 avril 1862... 



Le romantisme glorieux, ou le triomphe de l'émotion sensible


Le romantisme est un mouvement marqué par la puissance , ainsi que de la

grande dominance des émotions, de la sensibilité, de la révolte.Il faut savoir 

 que les sentiments occupent une place très importante au sein d'une oeuvre

romantique,ils remplacent le teneur habituelle des éléments de raison,

ou d'une logique perceptible.

L'exaltation des sentiments  personnels et donc par continuité de la souffrance,

en somme de la grande subjectivité des passions et de cette mélancolie alliée qui

prédestine l'élegie.


Ce mouvement est notamment représenté par Eugène Delacroix ( 1798-1863)

pour l'art pictural, et donc de la peinture . Son oeuvre mémorable datant de 1830,


La liberté guidant le peuple , symbolisant l'allégorie de la liberté , l'idéal politique                                                                                                                                                                                                                                            Victor Hugo ( 1802-1885)     

du romantisme. 


Quand à la littérature romantique elle semble etre représentée de par le talent exceptionnel et remarquable de Victor Hugo qui devient une des principales figures de ce mouvement et son théoricien légitime. Admiratif du célèbre poète précurseur Francois-René de Chateaubriand ( 1768-1848) depuis qu'il a 14 ans, il écrit d'ailleurs  " Je veux etre chateaubriand ou rien " en 1816, signe d'une grande ambition. Nous pouvons également préciser que Victor Hugo a ecrit ces premiers vers à l'age de 14 ans.


Mes chers amis, vous devez également savoir que ces  deux célèbres ecrivains se sont

beaucoup rencontrés et ont dialogué longuement sur de nombreuses problématiques. Une 

confrontation grandiose, unissant le grand souffle lyrique du romantisme à la puissance

de la littérature engagée et prestigieuse.



Une plume virtuose au service d'un engagement politique historique


Victor Hugo souhaite pouvoir changer la nature de la société et de la nation grace à la

puissance et à l'authenticité de ses ecrits, discours et oeuvres.Il est certainement un humaniste

idéologue qui espère un nouveau paradigme social, sociétal . Un nouveau monde plus juste 

avec moins d'inégalités sociales... De facto il s'oppose avec force aux injustices, absurdités, 

d'une société ou la pauvreté et la misère font des ravages. Il utilise sa grande notoriété

d'écrivain ainsi que son éloquence formidable pour lutter contre le fléau de la misère et 

des injustices sociales, qui engendrent de nombreuses souffrances. Il est partisan d'une

meilleure justice sociale plus égalitaire et également plus humaine, tout comme le poète

Alphonse de Lamartine (1790-1869) qui souhaitait associer politique et poèsie . Victor Hugo

est avant tout un écrivain du XIXème siècle qui a su évoluer avec les fluctuations politiques,

sociales et institutionnelles de son temps.                                       

                                                                                                                                                          Francois-René de Chateaubriand

                                                                                                                                                                           ( 1768-1848)



En témoigne son soutien au roi des Francais et au roi Bourgeois Louis - Philippe ( 1773-1850) duc de Chartres, puis d'Orléans qui introduit en france une monarchie constitutionnelle , et de cette charte inspirée par la monarchie anglaise. Il incarne un tournant majeur dans l'histoire de la royauté francaise. Au commencement  Victor Hugo est monarchiste et orléaniste, il soutient la monarchie de Juillet ( 1830 - 1848) , il est fait d'ailleurs pair de France par le roi en 1845. Le poète originaire de Besancon situé à l'avant - garde  s'engage avec conviction en faveur des droits de l'homme mais également des droits de la femme et de l'enfant, de la liberté d'expression et également pour l'abolition de l'esclavage. Un combat est particulièrement important pour Victor Hugo il s'agit du combat contre la peine capitale ( peine de mort). Il livre par ailleurs un véritable réquisitoire au cours de son oeuvre Le dernier jour d'un condamné publiée en 1829... A  travers l'histoire de Claude Gueux, Victor Hugo présente la peine de mort  comme totalement inhumaine et barbare. Voir également le discours du 15 septembre 1848  prononcé à l'assemblée constituante, de Victor Hugo alors député de Paris, ce discours représente un puissant plaidoyer en faveur de l'abolition de la peine de mort. 



En réalité Victor Hugo diffuse au travers de ses oeuvres littéraires et de ses discours, ses concepts et ses idées... ce formidable moyen lui permet de pouvoir intervenir de facon magistrale sur de nombreuses problématiques sociales , et de pouvoir parvenir à combattre le spectre de la terreur et de la violence arbitraire. L'auteur des misérables va considérablement évoluer et passer d'un royaliste convaincu à un grand défenseur des principes démocratiques et républicains. Il s'engage également fortement contre la censure, qu'il subit d'ailleurs à plusieurs reprises, il devient au fil de ses interventions le chantre de la liberté et de la résistance à la tyrannie. L'acceptation de cette résultante, ou la " légitimité du discours " se distingue d'une manière remarquable. Le grand écrivain prononce également un discours en faveur de la liberté d'expression, de la liberté de la presse, le 11 septembre 1848. Il est en effet un fervent opposant à la censure et à ses conséquences néfastes sur les principes démocratiques.




Victor Hugo écrivain engagé contre la tyrannie et chantre de la liberté



Victor Hugo sous la Deuxième République ( 1848 - 1851 )  est député , mais également très attentif au devenir de la nation francaise, lui qui a du affronter les drames de l'existence, notamment le décès par noyade de sa fille léopoldine en 1843.  La Deuxième République voit émerger Louis Napoléon Bonaparte, candidat qui remporte par ailleurs l'éléction. Il est élu président de la république francaise le 20 décembre 1848 par le suffrage universel, au cours de cette meme année le décret d'abolition de l'esclavage est signé le 27 avril 1848 sous l'impulsion du député Victor Schoelcher ( 1804-1893). L'auteur se détache progressivement du Prince - Président suite au coup d'Etat du 2 décembre 1851, acte de stratégie politique et violation de la légitimité constitutionelle, en effet il va à l'encontre de la constitution de la Deuxième République, et organise une répression militaire qui vise à faire taire les opposants. Ce coup d'Etat engage donc la restauration de L'empire et prépare l'avènement du second Empire ( 1851 - 1870).


Victor hugo devenu républicain, participe activement à l'organisation d'une resistance au 

coup d'Etat militaire, qui est un echec...  Le 11 decembre 1851 Le dramaturge et poète sous

une fausse idendité (  Lanvin)  part  pour la Belgique et arrive finalement à Bruxelles... Il y reste 

jusqu'en 1852 et son bannissement officiel du territoire francais prononcé par les autorités 

par décret du 9 janvier 1852. Une fois banni , il publie le célèbre pamphlet Napoléon le petit

le plus illustre pamphlet de l'histoire, qui exprime toute la flamboyance de la lutte pour ses idées

et de la magistrale resistance de l'auteur contre le despostisme et la tyrannie. Rappelons ici

que Napoléon III ordonne le début de la dictature le deux décembre et édicte six décrets

dans le but de conserver le pouvoir. Mais revenons mes chers amis à l'exil du poète, en effet 

L'homme de lettres se voit également contraint  de quitter le territoire belge , suite à la parution

de son pamphlet ou figure sa pensée homérique.Il part maintenant en direction de l'angleterre

et rejoint les iles Anglo- Normandes et s'établit dans un premier temps à Jersey du 5 aout

1852 au 31 octobre 1855, ou il s'adonne à des séances de spiritisme ( discussion avec les 

esprits) puis sur l'ile de Guernesey du 31 octobre 1855 au 15 aout 1870, ou il fait l'acquisition

 de la démeure baptisée Hauteville House. Pendant la période de l'éxil l'oeuvre de Victor Hugo

prend littéralement un autre sens, elle s'affirme considérablement et retranscrit parfaitement

la volonté ainsi que la capacité de résistance du poète en dissidence.

                                                                                                                                                               Napoléon III ( 1808 -1873)

                                                               

Cet épisode de 19 ans d'exil politique va lui conférer une véritable stature ainsi que l'incarnation métaphorique de la vision

artistique, et également d'une conscience morale universelle. La vie insulaire va lui permettre de rédiger des oeuvres légendaires  et notamment son oeuvre monumentale Les misérables. Ce roman constitue une véritable épopée populaire et symbolise avec force les profondes convictions de Victor Hugo qui prend héroiquement la défense des opprimés  et combat grace au pouvoir de la littérature la damnation eternelle. A travers le personnage de Jean Valjean ancien forcat et de sa métamorphose en M. Madeleine maire de la ville de montfermeil, le dramaturge met à l'honneur le concept de la rédemption et de sa capacité à produire des miracles. 




 Le retour glorieux à Paris en 1870,  la reconnaissance nationale et la proclamation de la 

 IIIème République



Victor Hugo rentre à Paris le 5 septembre 1870, suite à l'effrondrement du Second Empire

(1852-1870) qui a lieu après la Bataille de Sedan ( 1er septembre 1870). Lors de cette bataille

qui oppose l'armée Francaise aux forces prussiennes du Kaiser, la france est vaincue et

et cette défaite sonne la fin du règne de Napoléon III. L'empereur est fait prisonnier et la France

doit capituler. Cette victoire décisive de la prusse ( Allemagne) est à l'origine d'une nouvelle 

vision en Europe. La IIIème république est donc proclamée le 4 septembre 1870 par Léon

Gambetta (1838 - 1882) et cet evènement historique marque le retour triomphal de l'auteur

de Notre Dame de Paris, acclamé par une foule considérable après plus de 19 ans d'exil.

Il recoit un acceuil triomphal de par un peuple de Paris qui n'a pas oublié sa bravoure, ainsi que

son sens profond de l'engagement.                                                                                                           Victor Hugo durant l'éxil

                                                                                                                                                               


Il prononce également un discours mémorable ou s'exprime tout son talent pour rassembler et faire resplendir le firmament de la liberté et de la fraternité. Le romancier visionnaire incarne avec brio la IIIème république et en est un symbole imtemporel, à la fois père fondateur de la république et de la construction européenne, avec son projet des " Etats Unis d'Europe" il n'a eu de cesse de promouvoir une société et un monde plus juste. Le célèbre poète est élu sénateur de la Seine le 30 janvier 1876, il restera sénateur jusqu'au 22 mai 1885, date de son décès à l'age de 83 ans.



 Le monument de la littérature francaise a le droit à des funérailles nationales grandioses, la chambre des députés approuve de par une immense majorité l'organisation de ses obsèques nationales. Il est exposé une nuit sous l'arc de triomphe de l'étoile , puis le lendemain le 1er juin 1885 il fait son entrée au Panthéon, son cortège est suivi par deux millions de personnes venus lui rendre un dernier hommage. La puissance de la république unissant le peuple et l'histoire.



L'illustration extraordinaire d'une apothéose au firmament de la gloire eternelle. La plume grandiose de Victor Hugo célèbrera de facon eternelle l'engagement, l'incarnation de la resistance aux épreuves du temps , le refus de  l'oppresion et de l'injustice empechant l'humanité d'accéder à une société de la fraternité, de la bienveillance et de la conscience citoyenne libre.