LE GRAND SIÈCLE

Il en tire plusieurs leçons symboliques comme celui de ne ne point demeurer à Paris, de limiter fortement le pouvoir parlementaire, ou de tenir sous son contrôle la noblesse avec la fameuse cour et donc les courtisants. Devenu roi à l'age de 5 ans suite au décès de son père, il à du grandir rapidement pour percevoir toute la quintessence du pouvoir et de sa mécanique,  de plus durant son adolescence agitée il recoit une formation politique , voir une éducation qui doit l'aider dans sa façon de gouverner et de percevoir tous les aspects du monde de la politique et donc de l'art de gouverner avec maestria. La reine Anne d'autriche a investi sa pleine confiance au Cardinal  Jules Mazarin ( 1602 - 1661) ou de son nom de naissance Giulo Raimondo Mazzarino pour enseigner les stratégies politiques à son fils. Le cardinal Mazarin Prélat et diplomate au service de la papauté romaine puis de la royauté francaise, il succède à Armand Jean du Plessis ( 1585 - 1642) cardinal de Richelieu.  Le souverrain recoit également une éducation à l'art militaire de la part du Marquis Nicolas de Neufville de Villeroy ( 1598 - 1685) avec enseignement notamment de la tactique militaire avec entre autres l'étude des conquètes militaires du l'homme politique et de l'Imperator légendaire Jules Cesar ( 100 - 44 avant JC). Le cardinal Mazarin accompagne le jeune souverrain dans nombre de décisions avant la majorité du roi Louis XIV proclamée en 1651 et jusqu'en 1661. Parfois également il lui impose des choix hautement strégiques dans l'intérêt du royaume de France comme par exemple le fameux mariage organisé avec l'infante d'espagne Marie - Thérèse ( 1638-1683) au dépend de son amour véritable pour Marie Mancini (1639-1715) propre nièce du cardinal Mazarin. Le mariage avec l'infante d'espagne est donc célèbré le 9 juin 1660 dans la ville de Saint-jean-de-Luz, cette cérémonie est un acte symbolique fort permettant la ratification du traité des Pyrénées synonyme de paix avec l'Espagne et permettant à la France par la meme occasion de recevoir les territoires de l'Artois et du Roussillon.

Louis XIV ( 1638 - 1715)

Louis XIV ( 1638 - 1715)

Le traumatisme de la fronde, de la rébellion ou la naissance de l'absolutisme de Louis XIV

Louis XIV ( 1638 - 1715)  Fils du roi Louis XIII ( 1601- 1643) et de Anne d'Autriche ( 1601 - 1666) a largement souffert de la fronde ( rébellion des princes...) , chassé de la capitale à l'age de 10 ans et pourchassé par la noblesse jusqu'en 1652. Cela deviendera pour le jeune souverain un épisode traumatisant, et des conséquences importantes qui vont le marquer et l'influencer tout au long de son existence et de ses 54 ans de règne personnel absolu de 1661 à 1715.

Louis XIV un roi autoritaire en faveur de la monarchie absolue

 En 1661 l'année de la mort du cardinal Mazarin. Le souverrain Louis XIV décide alors de gouverner par lui même, faisant alors l'inverse en matière de gouvernance de nombre de pays monarchiques , cette conséquence fera du royaume de france une exception en europe.  Mais il faut tout de même au souverrain de droit divin une assistance éclairée, il la trouvera avec l'apport important du célèbre ministre Jean - Baptiste Colbert ( 1619 - 1683) homme stratège inspirateur de la politique interventionniste et du mercantilisme ( colbertisme), il prône le développement de l'industrie et du commerce en france, mais il est egalement responsable en tant que ministre de la marine de la préparation du Code Noir qui sera promulgué par la suite en 1685 par Louis XIV. Une promulgation qui vise donc à l'administration de l'escalavage dans les colonies francaises. Colbert inscite fortement le souverrain à disgracier son célèbre rival audacieux en pleine ascension Nicolas Fouquet ( 1615 - 1680)  surintendant des finances visionnaire en 1653 et créateur du chateau de Vaux-le-Vicomte ( 1661). De l'ascension à la chute. Il est arrêté le 5 septembre 1661 par d'Artagnan jugé puis condamné à la détention perpétuelle dans la forteresse de Pignerol. Louis XIV croit fermement en l'absolutisme , le fait de gouverner seul et de decider des grandes réformes pour la france.  Sa doctrine politique est avant tout basée sur la monarchie absolue, et elle fait de lui un travailleur acharné dans de nombreux domaines. Il souhaite imposer sa pensée et donc les lois et dispositions s'y rattachant.  Il est malgré tout à l'origine de la centralisation et à l'unification du pouvoir politique par l'intermediaire du gouvernement. Il est à l'origine de grandes réformes comme le Code Louis de 1667 assimilable au code civil , ou encore le Code Criminel en 1670 ou encore l'ordonnance de Commerce en 1673. Mais il est également à l'origine de la révocation de L'edit de Nantes en 1685, edit ratifié en 1598 par son aieul le roi Henri IV ( 1553- 1610)  et qui confere une certaine liberté de culte aux protestants, apres 36 ans de guerres de religion. La révocation de cet Edit de tolérance a donc pour consequences de provoquer un exode massif.  Louis XIV le Roi-Soleil est également très attiré et épris de par la quintessance du plaisir , en témoigne ses favorites  de  Louise de La Vallière ( 1644 - 1710) , la marquise de Montespan ( 1640 - 1707) ou encore Madame de Maintenon (1635 - 1719). D'ailleurs à ce propos il faut savoir que la lavallière , cravate de cérenomie par excellence doit son nom à la duchesse de lavallière.

Le Roi Soleil entre monarchie absolue et triomphe héroique du grandiose 

Nous allons etudier une année très importante, 1682 puisqu'elle célèbre Versailles comme capitale du royaume. Le 6 mai 1682 a lieu l'installation de la cour et du monarque au chateau de Versailles et donc par analogie le siège du gouvernement . De facto la ville devient le centre stratégique du royaume jusqu'en 1789, année de la révolution francaise. Cette passion pour versailles lui vient en grande partie du traumatisme qui relève de sa jeunesse et donc de la fronde , il a du  quitter la ville de Paris alors qu'il n'etait qu'un enfant pour echapper à la rébellion. Versailles devient le symbole du rayonnemment francais et de la puissance de la monarchie.  Les principaux architectes du chateau de Versailles sont : Louis le Vau ( 1612 - 1670) et Jules Hardoin - Mansart ( 1646 - 1708)  créateur  entre autres de la célèbre gallerie des glaces. Nous pouvons également preciser ici que Andre le Nôtre ( 1613- 1700) fut le jardinier et eut pour tache de concevoir le plan et l'aménagement  du parc et des jardins du chateau de versailles. Jardins à la française naturellement. Louis le Vau est le créateur le plus emblématique du classicisme francais et du baroque qui l'accompagne. Jules Hardoin-Mansart est le premier achitecte et surintendant des batiments du roi Louis XIV , il est également à l'origine du grand trianon et de la place Vendôme ou encore du Pont Royal à Paris. Le chateau de Versailles fut donc la résidence des rois de France Louis XIV, Louis XV et de Louis XVI. A l'origine du Chateau de Versailles , une résidence ( pavillon de chasse) construit en 1623 sur la demande du roi de France Louis XIII sur fond d'agoraphobie et dans le but de se retirer du tumulte des affaires quotidiennes.

Le Chateau de Versailles fut le théatre du cérémonial grandiose concernant le quotidien du Roi Soleil, contrairement à son père le Roi Louis XIII qui se dévoilait très peu publiquement notamment devant la cour, Louis XIV fait tout l'inverse et il permet aux courtisans de pouvoir le voir au cours de sa journée très bien organisée. Dailleurs le célèbre memorialiste  Louis de Rouvroy , le Duc de Saint-Simon ( 1675 - 1755) courtisan et pair de France ecrit à propos du Roi Soleil :  " Avec un almanach et une montre , on pouvait à trois cent lieues de lui dire avec justesse ce qu'il faisait ". Un témoignage édifiant du memorialiste qui atteste de la volonté de louis XIV de devenir un personnage publique. Le Monarque absolu, se referant à l'absolutisme , qui rappelons le pour nos chers lecteurs est un régime politique dans lequel le pouvoir est concentré tout entier entre les mains du souverain, ce pouvoir n'a donc pas de limites et encore moins de partage... Le monarque de droit divin voue un culte symbolique au soleil , il choisit ce symbole majestueux au début de son règne , le soleil c'est avant tout le dieu Grec Apollon dieu de la paix et des arts, et l'astre mirifique donnant vie a toute chose. J'aimerai preciser également que Louis XIV détient le record historique de règne le plus long avec 72 ans de règne dont 54 en tant que monarque absolu, a ce titre il est le symbole étincelant de la magnificense royale.

La virtuosité artistique et la consécration du talent à l'époque du Roi Soleil

Durant le règne de Louis XIV , nous assistons à la consécration du talent, une multitude de génies sous toutes ses formes , dans les arts créatifs , la musique, la littérature, les sciences. Culture grandiose encouragée par le rayonnement du grand siecle , des fastes et également du mécenat important du souverain amoureux des arts et protecteur du savoir. Cette pléthore de talents apporte un souffle d'esperance et de raffinement grandiose. Jean-Baptiste Lully (1632 - 1687) ou Giovanni Battista Lulli de son vrai nom est un compositeur et violoniste célèbre très actif durant le règne du souverain absolu, organisateur de la musique royale et directeur de l'academie royale de musique. Compositeur de la célèbre marche pour la cérémonie des Turcs, il est associé notamment dans le cas des opéras à Molière ou Jean-Baptiste Poquelin ( 1622 - 1673) fils d'un tapissier du roi et mort sur scène à l'age de 51 ans en jouant la quatrième representation du malade imaginaire. Citons également le dramaturge Jean Racine ( 1639 - 1699)  auteur de Phèdre en 1677 ou Pierre Corneille (1606 - 1684) qui s'illustre avec le Cid en 1637. Parlons maintenant du fabuliste et poète francais le plus connu du XVIIe siècle Jean de La fontaine ( 1621 - 1695) qui bénéficie d'une grande renommée particulièrement pour ses fables et capable de contourner la censure royale , tout en critiquant la société et la hierarchie en mettant en scène des animaux. Le fabuliste est élu à l'académie francaise en 1684 malgré l'hostilité de Louis XIV.  Pensons également mes chers amis au célèbre peintre Charles Le Brun (1619-1690) directeur de l'académie royale de Peinture. D'ailleurs le premier peintre du roi met en scène et magnifie l'apothéose du souverain dans un tableau datant de 1677. Le monarque a également à coeur de protéger le savoir et les sciences avec entre autres la fondation de l'académie royale des sciences en 1666 ou encore avec la construction de l'observatoire de Paris en 1667. Sous l'impulsion du Roi Soleil , de remarquables savants et artistes arrivent en france comme l'astronome italien Cassini (1625-1712) de la meme famille que le cartographe Cesar-Francois Cassini (  1714 - 1784)  il réalise la première carte topographique à l'echelle du royaume de france dans son ensemble. Ou encore le mathématicien Christian Huygens ( 1629- 1695) renommée pour la formulation de la théorie ondulatoire de la lumière qui étudie et considère donc la lumière comme une onde electromagnetique et également la force centrifuge. Notifions mes chers amis également, dans le domaine des arts le sculpteur italien virtuose de l'école baroque Gian Lorenzo Bernini ( 1598-1680) dit le bernin qui réalise entre autres la statue equestre de Louis XIV sous les traits de Marcus Curtius.

Molière
(1622 - 1673)

Molière
(1622 - 1673)

Les festivités grandioses ainsi que la magnificence royale durant le grand siècle

Le grand siécle est marqué par le faste grandiose et luxueux voir l'exubérance des fêtes et toute la démesure des céremonies.  Donnons deux exemples mémorables : le premier se déroulant au chateau de Versailles du 6 mai au 13 mai 1664 alors simple maison de campagne  le souverain fait alors donner de grandes festivités dans le but d'éblouir la cour en dévoilant toute la magnificence de la puissance royale. Le Roi Soleil fait organiser les " plaisirs de l'ile enchantée " avec notamment plusieurs ballets et pièce de théatre de Molière. Mais laissez-moi vous raconter une anecdote historique avec l'organisation en l'honneur de louis XIV  d'une grandiose fete organisée par le maitre d'hotel Francois Vatel ( 1631 - 1671)  sur les ordres de Louis II Prince de Bourbon Condé  ( 1621 - 1686). Cette festivité est de la plus haute importance pour le prince de condé qui souhaite commander les forces royales. Le 24 avril 1671 sous une grande pression et ne pouvant totalement honorer ces festivités avec excellence et prestige en cause un retard dans sa commande de poisson. Le maitre d'hotel Francois Vatel ancien organisateur des fastes de Nicolas Fouquet et de ce mémorable banquet du 17 aout 1661  se suicide.

A ce propos l'epistolière Madame de sévigné ( 1626 - 1696) célèbre pour ses fameuses lettres ou règne le sublime classicisme du XVIIe siècle , précise les circonstances et plus particulièrement que Francois Vatel n'avait plus dormi depuis onze nuits !

Jean - Baptiste Lully
(1632-1687)

Jean - Baptiste Lully
(1632-1687)

Peinture du Château de Versailles par Pierre Patel ( 1604 - 1676)

Peinture du Château de Versailles par Pierre Patel ( 1604 - 1676)

 L'ambivalence de la puissance royale vecteur de grandeur et de décadence

Comme nous l'avons vu au cours de ce développement la puissance royale peut etre à l'origine de grandeur mais également de chaos. Louis XIV affirme son indépendance à l'égard du pape , il entre en conflit avec le souverain pontife Innocent XI ( 1611 - 1689) et fait d'ailleurs du Gallicanisme une politique d'etat. Le gallicanisme étant une doctrine religieuse qui cherche à organiser l'église catholique de facon autonome par rapport aux papes. Précisions egalement que le roi s'engage dans une lutte contre le jansénisme ( opposé au courant catholique des jésuites) et qu'il fait révoquer l'édit de Nantes.  A propos de conflits, il faut préciser également que le règne de louis XIV compte plus d'années de Guerre que de Paix, 31 contre 23.

Le souverain décide presque tout seul de la politique extérieure avec le soutien du ministre et marquis de Louvois ( 1641-1691) pour l'armée , de Colbert pour la marine et de l'architecte militaire et marquis de Vauban ( 1633-1707) en ce qui concerne les fortifications. 

Le cardinal Mazarin ( 1602 - 1661)

Le cardinal Mazarin ( 1602 - 1661)

En 1715 à la mort du Roi, le territoire francais s'est agrandi du fait des nombreuses guerres, mais est fortement endetté voir ruiné, ce qui ouvre à la voie a une centralisation administrative et nouvelle répartition des impôts. De plus les caisses de la france étant vides, un économiste ecossais John Law  de Lauriston ( 1671 - 1729) créateur du système de Law, propose la création d'une banque qui emettra du papier monnaie contre de l'or. Une modernisation de la société qui nous prépare donc à l'arrivé du duc d'Anjou, Louis XV le " Bien - Aimé "  sur le trone de france et qui regnera de 1715 au 10 mai 1774.